Trustpilot
top of page

Recette de Baechu Kimchi : chou chinois fermenté


bol de kimchi

Si vous êtes à la recherche d'une recette de kimchi facile et inratable, vous êtes sur la bonne page. Avant de vous la partager, ci-dessous quelques informations intéressantes et importantes à connaître sur le Kimchi.


D'abord, le kimchi, c'est quoi ? Il s'agit d'un mets à base de légumes assaisonnés lacto-fermentés. Originaire de Corée du sud, ce dernier y est servi en accompagnement lors de tous les repas traditionnels coréens. En 2015, le kimchi a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO. Il existe même un musée du kimchi à Séoul : Kimchikan, qui retrace l'histoire du kimchi et dans lequel on peut découvrir ses différentes variétés ainsi que son processus de préparation. Des ateliers culinaires y sont également proposés pour apprendre à le préparer.


Il existe une multitude de types de kimchi, ils sont préparés à base de différents ingrédients et leur point commun est la fermentation lactique. En effet, le kimchi a été originalement créé afin de conserver les légumes pendant la saison hivernale qui était très rude et froide et durant laquelle il y avait beaucoup de famine. Le type de kimchi le plus connu est le Baechu Kimchi dont l'aliment de base est le chou chinois qui va âtre assaisonné puis fermenté.


Chaque famille coréenne a sa propre recette de Baechu Kimchi, elle change en fonction du climat, de la région et des coutumes de celles-ci. La préparation du kimchi reste néanmoins une coutume commune dans tout le pays et se fait à la fin de l'automne.

Le kimchi est devenu très populaire ces dernières années, notamment grâce à ses bienfaits pour la santé. Effectivement, la lactofermentation est un procédé qui consiste à laisser les aliments macérer en l'absence d'oxygène. Les bactéries lactiques vont alors se proliférer et sont très bénéfiques pour la santé, car ils sont plus riches en nutriments, en prébiotiques et en saveur. De plus, ils sont faciles à digérer et renforcent notre microbiote.

bol de kimchi avec des graines de sésame

Recette de Baechu kimchi

Vous trouverez l'ensemble de ces étapes sur notre chaîne YouTube.


Ingrédients :

Pour saler les choux :

  • 2 choux chinois

  • 120 g de gros sel

Pour le porridge :

  • 30 g de sucre de canne non raffiné

  • 30 g de farine de riz gluant (ou farine de blé)

  • 525 ml d'eau

Pour la pâte à kimchi :

  • 1 carotte

  • 1 radis blanc (daïkon)

  • 1 botte de cébette ou 3 gros oignons verts

  • 1/2 pomme

  • 2 oignons

  • 2 cm de gingembre frais

  • 7 gousses d'ail

  • 110 g de gochugaru (poudre de piment coréenne)

  • 50 ml de sauce de poisson (optionnel)

Vous trouverez ces ingrédients facilement dans une épicerie asiatique.

Instructions :


Étape 1 : Laver et saler les choux chinois


Cette étape est importante, car le sel va permettre aux choux de dégorger. Lorsque les légumes auront dégagé toute leur eau, ils deviendront plus mous et plus faciles à mettre en bocal.


  1. Couper les cœurs des choux si elles dépassent trop.

  2. Diviser le chou en quatre : pour ce faire, faites une fente à la base du chou, suffisamment grande pour saisir les deux moitiés et les séparer doucement. Refaire la même chose sur chaque moitié pour les diviser en deux. Il faut que chaque partie soit toujours attachée au noyau.

  3. Laver les choux : plongez les choux dans une grande bassine d'eau et bien les rincer à l'eau. Retirez-les de l'eau et ne les égouttez pas, car l'humidité accélère l'absorption de la saumure.

  4. Saler les choux : saupoudrez de sel chaque feuille de chou en les soulevant une à une pour en mettre entre chacune d'elles. Mettez plus de sel sur les tiges, car elles sont plus épaisses.

  5. Laisser dégorger : recouvrez les choux et mettez-les de côté pendant 3 à 4 heures en été et 5 heures en hiver à température ambiante. Il est important de les retourner toutes les 30 minutes pour que le sel pénètre bien dans les choux.

  6. Laver les choux : 5 heures plus tard, vérifiez que les choux sont prêts en les pliants en deux, s'ils sont mous et qu'ils ne se cassent pas, cela signifie qu'ils ont bien rendu leur eau et que vous pouvez les lavez. Rincez-les plusieurs fois sous l'eau courante froide pour enlever tout l'excédent de sel puis pressez-les et laissez-les s'égoutter pendant 30 minutes.

Étape 2 : préparer le porridge


Pendant que les choux dégorgent, vous pouvez commencer à préparer le porridge. Ce dernier va donner une texture collante à la pâte à kimchi.


  1. Diluer la farine de riz gluant dans l'eau : mélangez-les et laissez cuire à feu moyen pendant 10 minutes jusqu'à ce qu'il commence à bouillir.

  2. Ajouter le sucre : dès que le mélange commence à bouillir, ajoutez le sucre et laissez cuire pendant 1 minute de plus en remuant.

  3. Retirer du feu et laisser refroidir.


Étape 3 : préparer la pâte à kimchi


  1. Couper les légumes en julienne : sur une planche à découper, coupez les oignons verts, la carotte et 1/2 radis blanc en lamelles.

  2. Mixer le reste des légumes : mixez le gingembre, 1/2 radis blanc, 1/2 pomme, les oignons et l'ail.

  3. Mélanger tous les ingrédients : dans un grand bol à mélanger, ajoutez le porridge, le gochugaru, les légumes découpés et les légumes mixés ainsi que la sauce de poisson. Bien les mélanger avec une cuillère jusqu'à ce que le mélange se transforme en une pâte fine.

Étape 4 : mise en bocal


Dans un grand bol, étalez un peu de pâte de kimchi sur chaque feuille de chou. Lorsque chaque feuille d'un quartier est recouverte de pâte, enroulez-le autour de lui-même puis mettez-le dans votre récipient en compressant au fur et à mesure afin de retirer l’air. Vous pouvez utiliser un récipient en plastique, mais de couleur foncée ou un bocal en verre stérilisé.


Etape 5 : la fermentation


Vous pouvez déguster votre kimchi à tout moment, mais il est plus intéressant de le laisser fermenter quelques jours. Voici quelques instructions à suivre pour réussir votre fermentation :


  1. Bien comprimer les légumes dans le bocal ;

  2. Ne pas remplir totalement le bocal et laisser au moins 1 cm d'espace ;

  3. Bien nettoyer les rebords pour éviter la moisissure ;

  4. Mettre un plateau ou une assiette sous les bocaux au cas où le jus déborderait lors de la fermentation ;

  5. Ne pas fermer totalement le couvercle afin de laisser le gaz s'échapper lors de la fermentation ;

  6. Laisser fermenter à température ambiante pendant 48 heures puis dégazer en appuyant sur les légumes avec une cuillère et faire remonter la sauce pour qu'elle recouvre les légumes ;

  7. Conserver le kimchi au réfrigérateur. Il continuera sa fermentation, mais celle-ci sera ralentie.

La fermentation donnera un goût de plus en acide au fil du temps. Plus vous laisserez fermenter, plus l'acidité s'accentuera. Nous vous conseillons de commencer à le consommer au bout de 15 jours afin de jouir pleinement des bienfaits du kimchi.


Comments


  • Facebook
  • Instagram
bottom of page